1. Accueil
  2. /
  3. Portrait
  4. /
  5. Portraits : Simon & Jérôme, opérateurs de stake pool...

Portraits : Simon & Jérôme, opérateurs de stake pool au Québec

Bonjour à toute l’équipe de QCPOL, pouvez-vous vous présenter ?

Nous sommes Simon et Jérôme, nous sommes deux amis ayant étudié ensemble au CEGEP lors de notre cours technique en informatique. Simon a terminé son baccalauréat en informatique à l’Université Laval en 2013 et il travaille en développement de logiciels depuis 2009. Jérôme évolue dans le domaine des technologies de l’information depuis plusieurs années, entre autres, à titre de développeur et de conseiller en architecture logiciel.

Depuis combien de temps êtes vous opérateurs de stake pool ?
Pouvez-vous nous raconter les débuts de QCPOL ?

Nous sommes opérateurs du stake pool QCPOL sur le mainnet depuis le 10 janvier 2021. Avant le mainnet, comme projet pour combler nos soirées pendant le confinement de la COVID-19 au Québec nous avions fait un stake pool sur le testnet pour le plaisir. C’est suite à notre expérience sur le testnet qu’on s’est dit : “pourquoi pas le mainnet maintenant ?”

Difficulté à rassembler des gens, difficultés techniques, etc ?

Pour le côté technique, on ne peut pas dire que nous avons eu des gros problèmes. En décembre 2020, la documentation pour lancer son stake pool n’était pas aussi complète qu’aujourd’hui, nous avons fait nos erreurs sur le testnet avant de se lancer sur le mainnet. Quand nous avons commencé le stake pool sur le testnet, les nodes étaient installées sur des raspberry pi et des vieux portables dans nos sous-sol. Par la suite, lorsque nous avons transféré sur le mainnet, nous avions les mêmes “serveurs” mais nous nous sommes procuré des ordinateurs plus puissant par la suite pour répondre au besoin du réseau qui demandait de plus en plus de ressources.

Ce qui a été plus difficile, c’est vraiment de trouver de la “délégation”… Nous sommes tous les deux des nerds de TI et nous n’étions pas de super utilisateurs de réseau sociaux à l’exception de Facebook pour rester en contact avec nos amis. Nous avons donc ouvert des comptes Reddit, Twitter et Facebook pour obtenir plus de visibilité sur les réseaux sociaux.

Plusieurs choses nous ont vraiment aidé à prendre de l’expansion et/ou conserver notre niveau de délégation :
Nous avons appliqué et été sélectionné au hasard pour faire partie du FISO MinSwap. Le FISO de MinSwap nous a apporté beaucoup de visibilité et de délégation. Les gens qui déléguaient dans les stake pool du FISO recevaient des récompenses MIN de la part de MinSwap.
Nous avons créé une communauté Discord Québécoise avec aujourd’hui plus de 150 membres. Nous adorons discuter avec les membres, répondre à leurs questions mais aussi apprendre d’eux car plusieurs membres de la communauté suivent des projets que nous n’avons pas le temps de suivre de notre côté. Nous faisons aussi des jeux/tirages avec des prix, comme par exemple, à Noël nous avons fait tirer des tasses à café à l’effigie de Cardano et QCPOL, des t-shirts, un coton-ouaté et des prix en ADA.
Nous sommes officiellement membres des “rug pools” de HOSKY. Les gens qui délèguent chez QCPOL peuvent réclamer à chaque époques des $HOSKY qui ne valent rien du tout !

Pourquoi sur Cardano ?

Le PoS de Cardano est une technologie incroyable. Comme probablement 99% des gens qui ont écouté la vidéo de whiteboarding de Charles Hoskinsons, nous avons été impressionné par la recherche et les possibilités qu’offre Cardano aujourd’hui et l’avenir. Cardano est un projet très ambitieux et nous sommes convaincus que sa technologie sera la solution à de nombreux problèmes qu’ont d’autres blockchain.

Quel est le travail d’un SPO ?
Combien de temps ça demande ? ( Faire le job correctement & être à jour niveau veille technique)

Pour la partie technique, nous effectuons les mises à jour système toutes les semaines et nous installons les nouvelles versions de “cardano-node” dès qu’une nouvelle version est rendue disponible par IOHK. Nous sommes actifs dans plusieurs communautés de SPO, la veille technologique est donc fait majoritairement en groupe. L’entraide entre SPO est très bien implantée dans la communauté Cardano.

Seulement pour le stake pool, nous évaluons environ 5 heures par semaines de travail technique et environ 15 heures en temps “marketing” (Présence sur les réseaux sociaux comme Discord, Twitter et etc.).

Avec quel investissement en hardware ?

Pour encourager une vrai décentralisation, nous hébergeons nos nœuds sur des serveurs “bare-metal” usagé dans nos sous-sols respectifs depuis le début. Nous avons mis en place un mécanisme de redondance en cas de panne de courant ou d’internet. Jusqu’à présent nous n’avons perdu aucun bloc de cette façon ! Nous louons un seul serveur dédié d’un fournisseur aussi au Québec pour héberger un relai de “backup”, le site web et d’autres petites applications. La production de bloc se fait à 100% dans nos sous-sol. Donc dans notre cas le coût mensuel est d’environ 60$CAD et l’achat de matériel jusqu’à maintenant est d’environ 1500$CAD.

Compte tenu que les nœuds Cardano demande de plus en plus de ressources et qu’un stake pool nécessite au minimum 3 nœuds, chaque serveur doit avoir4 cœurs et un minimum de 16gb RAM, le coût d’exploitation mensuel dans une infrastructure Cloud fiable peut varier de 150$, 600$ et même plus…

Avec quel rentabilité ?

Avec les paramètres de la structure de frais actuel de Cardano et le prix du ADA présentement, la rentabilité est présente pour les stake pool avec au moins 1M de ADA en délégation pour l’instant. Pour notre part, le stake pool a récolté environ 15000 ADA et comme nous sommes là pour rester, l’entièreté des ADA reçu a été mit dans le “pledge”* du stake pool. Un changement de la structure de frais est à venir probablement plus tard cette année et fera que la rentabilité pourrait être plus difficile pour les plus petits stake pool.

NDLR: le pledge est une somme “minimale” que l’opérateur met en garanti. S’il ne respecte pas son engagement ( en déplaçant les ADA ), la pool perd ses récompenses.

Quels sont les qualités nécessaires pour être un bon SPO ?

Un bon SPO doit avoir les compétences techniques de “sysadmin” pour maintenir son infrastructure :

  • Connaissances des systèmes UNIX
  • Connaissances en réseautique
  • Connaissances en développement pour automatiser des tâches

Un bon SPO doit aussi être disponible pour ces délégateurs, que ce soit pour répondre aux questions ou les éduquer sur Cardano.

Qu’espérez vous accomplir à l’avenir ? ( Comment améliorer votre pool ? D’autres idées de participation pour l’écosystème, etc… )

Dans un futur relativement proche, les SPO auront de nouveaux rôles à jouer dans l’écosystème Cardano. Plusieurs autres projets comme certains DEX ou des sidechains auront besoin de nous pour faire fonctionner leur plateforme et nous comptons bien faire du mieux que nous pouvons pour aider chacun de ces projets.

Quelle question auriez-vous apprécié que l’on vous pose ?

Pizza avec ou sans ananas?
Sans ananas biensur!

Pernis ou Wernis?
Pernis!

Des remarques ? un mot de la fin ?

Si vous êtes un délégateur de QCPOL et que vous n’êtes toujours pas sur notre Discord, n’hésitez pas à nous rejoindre à l’adresse suivante : https://discord.com/invite/S2YJBKx97j

Merci pour tout votre travail & très bonne continuation à vous !

Laisser un commentaire