1. Accueil
  2. /
  3. Non classé
  4. /
  5. IOG lance un centre de recherche sur la technologie...

IOG lance un centre de recherche sur la technologie blockchains, de 4,5 millions de dollars, à l’université de Stanford.

Input Output Global est fier d’annoncer son partenariat avec la prestigieuse université de Stanford pour financer la recherche sur les chaines de blocs.

Input Output Global, Inc. (IOG) accorde beaucoup de valeur aux processus axés sur la recherche universitaire qui est évaluée par les pairs dans sa quête de développement d’une technologie blockchain de qualité supérieure. L’équipe de recherche d’IOG a publié plus de 130 articles de recherche sur une multitude de sujets. Beaucoup de ces articles ont contribué à définir les principes de conception, les nouveaux produits et les services d’IOG pour la blockchain Cardano.

La compagnie était fière d’annoncer sa dernière collaboration dans le monde de la recherche sur les blockchains avec le financement d’un nouveau centre de recherche de 4,5 millions de dollars à l’Université de Stanford.

De nouvelles recherches académiques pour l’avenir de la blockchain

La technologie blockchain peut améliorer plusieurs aspects de la société. Pourtant, les récents incidents (piratages de ponts, effondrements de blockchains et menaces réglementaires) survenus dans ce domaine, en pleine expansion, démontrent les dangers qui existent lorsqu’on veut entreprendre un projet sans avoir mené au préalable des recherches approfondies.

Lorsque les publications académiques sont validées par les pairs, cela garantit une innovation plus rapide, une amélioration continue et l’adoption plus sécuritaire de la technologie.

La philosophie d’IOG a toujours été la prudence : mesurer deux fois avant de couper et le nouveau centre de recherche de Stanford rassemblent les esprits les plus brillants issus de différents départements pour :

  • S’attaquer aux questions fondamentales dans l’espace blockchain.
  • Augmenter considérablement la collecte des connaissances scientifiques dans l’industrie de la blockchain.
  • Promouvoir le besoin fondamental de recherche dans ce nouvel écosystème.

Nous nous sommes consacrés avec beaucoup de vigueur à la recherche depuis la création de l’entreprise et leurs travaux constituent les fondations sur lesquelles Cardano a été développé. Travailler avec des institutions universitaires de premier plan, comme Stanford, pour mettre en place ces hubs de recherche sur les blockchains est la clé de notre vision. Avec le hub de recherche, le développement de la blockchain peut croître encore plus rapidement, sur la base des nouveaux apprentissages qui émergeront, et le hub ajoutera une nouvelle couche de validité à notre secteur qui ne nous a pas toujours été offerte.

Charles Hoskinson, CEO d’IOG

Ce “centre de recherche sur les blockchains” adoptera une approche multidisciplinaire et offrira aux chercheurs la possibilité de collaborer avec l’industrie des blockchains, ce qui permettra d’améliorer le corpus de connaissances et les points de vue sur la technologie des blockchains.

Détails du “centre de recherche sur les chaînes de blocs” (Blockchain Research Hub)

Un comité de pilotage supervisera le centre de recherche :

  1. S’entendre sur les objectifs du programme de recherche
  2. Lancer un appel aux propositions
  3. Examiner les propositions soumises
  4. Évaluer quelles propositions pourront être financées
  5. Examiner les progrès et les résultats des projets financés

Le premier appel à propositions sera lancé en septembre 2022 et la date limite de dépôt des propositions est fixée à novembre 2022.

Le comité est composé de :

  • David Tse (président du comité) : Professeur d’ingénierie Thomas Kailath et Guanghan Xu à l’université de Stanford
  • Dan Boneh : Professeur d’informatique et de génie électrique à l’université de Stanford.
  • Ashish Goel : Professeur de sciences et d’ingénierie de la gestion et d’informatique à l’université de Stanford.
  • Andrew Hall : Professeur d’économie politique à la Graduate School of Business, de sciences politiques.
  • Laurie Simon Hodrick : Professeur invité, membre du Rock Center for Corporate Governance.
  • John Mitchell : Professeur à l’école d’ingénierie et professeur d’ingénierie électrique et d’éducation.
  • Peter Gaži : Chargé de recherche à Input Output Global
  • Sandro Coretti Drayton : Chargé de recherche à Input Output Global

Je suis reconnaissant de ce soutien. Le Research Hub sera un coup de pouce significatif pour renforcer l’intérêt pour la recherche fondamentale et appliquée sur la blockchain à Stanford.

Professeur David Tse

Le professeur Aggelos Kiayias, scientifique en chef d’Input Output Global et professeur à l’université d’Édimbourg, a déclaré ce qui suit au sujet du centre de recherche :

Faire progresser l’état de l’art des systèmes de grands livres distribués est essentiel pour réaliser le plein potentiel de la technologie blockchain. C’est ce à quoi contribue le Research Hub de Stanford. Input Output est un pionnier dans l’espace blockchain, tant en termes de production que de soutien à la recherche fondamentale et appliquée. Le fait de pouvoir donner à d’autres universitaires la possibilité d’entreprendre leurs propres recherches signifie que nous pouvons travailler ensemble pour réaliser des progrès encore plus importants.”

Professeur Aggelos Kiayias

Développé sur une base de recherche

Ce partenariat avec Stanford – l’une des principales institutions de recherche et d’enseignement au monde – représente une étape logique dans le travail entamé par IOG.

Je vous recommande de lire l’article ci-dessous pour en savoir plus sur l’importance de baser ces fondations sur la recherche académique dans l’industrie de la technologie blockchain.

Laisser un commentaire